L'ostéopathie

  • L’ostéopathie, qu’est-ce que c’est ?       

L’ostéopathie est une thérapie manuelle. Elle vise à déterminer et traiter les pertes de mobilité des différentes structures du corps humain (muscles, articulations, ligaments ou viscères) qui peuvent en altérer l’état de santé. Elle est fondée sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie humaines. L’ostéopathe prend en compte le patient dans sa globalité afin de rétablir l’équilibre du corps.

L'ostéopathie est reconnue en France depuis la parution de l'Article 75 de la loi 2002-303 du 04 mars 2002 et de ses décrets d'application du 25 mars 2007.

 

  • L’ostéopathie, pour qui ?

Par l’utilisation de techniques adaptées à chaque patient, l’ostéopathe peut prendre en charge des personnes de tout âge, des nourrissons aux personnes âgées en passant par les enfants ou les adultes (sportifs ou non).

 

  • L’ostéopathie, pourquoi ?

Les indications de l’ostéopathie sont nombreuses :

Douleurs musculaires ou articulaires : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, douleurs des membres inférieurs et supérieurs, douleurs maxillaires…

Séquelles de traumatismes : suites de fractures, entorses, chutes, accidents de voiture…

- Certaines douleurs neurologiques : névralgies cervico-brachiales, intercostales, cruralgies, sciatiques…

Troubles digestifs : ballonnements, troubles du transit…

-  Certains troubles ORL et pulmonaires : rhinites, sinusites, vertiges, céphalées, séquelles de bronchites ou d’asthme …

Troubles gynécologiques : cycles douloureux, irréguliers, certains cas d'infertilité, suites d'opération, douleurs de grossesse...

Système neuro-végétatif : états dépressifs, anxiété, stress, troubles du sommeil ou de la concentration… 

De plus, l’ostéopathe peut agir à visée préventive, en rétablissant l’équilibre du corps pour éviter l’apparition de douleurs. Ainsieffectuer des bilans réguliers participe à optimiser le fonctionnement de l’organisme

NB : Avant tout traitement, l’ostéopathe recherche d’éventuelles contre-indications à sa thérapie. En effet, l'ostéopathie ne peut remplacer les thérapeutiques indiquées pour des maladies dégénératives, génétiques, infectieuses. Elle peut cependant, dans le cadre d'une prise en charge pluridisciplinaire et après un bilan médical préalable, agir pour soulager certaines douleurs secondairesparticipant ainsi à l’amélioration de la qualité de vie du patient.

 

  • Enfants et ostéopathie

Chez les tout-petits, il est important de faire réaliser un bilan ostéopathique afin d'éviter l'apparition de troubles du sommeil, de problèmes digestifs (régurgitations, constipation), de difficultés à tourner la tête ou de déformation du crâne (plagiocéphalie positionnelle).

Chez l'enfant, une prise en charge ostéopathique est indiquée en cas de problèmes à l'acquisition de la marche, de troubles du sommeil ou de la concentration, pour l'accompagnement de traitements orthodontiques (pouvant être responsable de nombreuses contraintes sur le corps de l'enfant),...

 

  • Grossesse et ostéopathie

Le traitement ostéopathique est indiqué chez les femmes enceintes, pour prendre en charge les douleurs liées à la grossesse, améliorer la mobilité du bassin et préparer le corps à l'accouchement, ou rééquilibrer le corps suite à l'accouchement.

 

×